Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Joan Jett and the Blackhearts - Little drummer boy

Voir du même artiste


Titre : Little drummer boy


Interprète : Joan Jett


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Harry Moses Simeone - Henry V. Onorati - Katherine Kennicott Davis


Pochette : Mick Rock


Durée : 4 m 13 s


Label : Boardwalk Records


Référence : NB1-33243



Présentation : Un titre qui fleure bon Noêl en fin de 2ème face de l'album "I love Rock N Roll"

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Come, they told me, Pa Ra Pa Pum Pum
A newborn king to see, Pa Ra Pa Pum Pum
Our finest gifts we bring, Pa Ra Pa Pum Pum
To lay before the king, Pa Ra Pa Pum Pum
Ra Pa Pum Pum, Ra Pa Pum Pum
So to honor him, Pa Ra Pa Pum Pum
When we come

Baby Jesus, Pa Ra Pa Pum Pum
I am a poor boy, too, Pa Ra Pa Pum Pum
I have no gift to bring, Pa Ra Pa Pum Pum
That's fit to give a king, Pa Ra Pa Pum Pum
Ra Pa Pum Pum, Ra Pa Pum Pum
Shall I play for you, Pa Ra Pa Pum Pum
On my drum

Yoi da adash, Pa Ra Pa Pum Pum
The ass and lamb kept time, Pa Ra Pa Pum Pum
I played my drum for him, Pa Ra Pa Pum Pum
I played my best for him, Pa Ra Pa Pum Pum
Ra Pa Pum Pum, Ra Pa Pum Pum
Then he smiled at me, Pa Ra Pa Pum Pum
Me and my drum

Transcripteur : mds75
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Trocol Harum Le 10/12/2017 à 22:43
La version originale intitulée d'abord "Carol of the drum" inspirée d'un chanson traditionnelle tchèque, a été chantée en est chantée en 1951 par les Salzbourgeois de la Trapp Family Singers et reprise en 1957 par The Jack Halloran Singers. L'année suivante, avec des nouvelles paroles écrites par Harry Simeone qui lui donna le nom de "Little drummer Boy", la chanson est interprétée par l'Harry Simeone Chorale.
Dès 1960, le titre, "L'enfant au tambour", est repris en français par Les Barclay, groupe vocal composé de André Meurant, Anne Germain, Bob Quibel, Christiane Legrand, Claire Leclerc, Claude Germain, Claudine Meunier, Danielle Licari, Francesca Solleville, Franck Thore, Geneviève Roblot, Jacques Denjean, Jacques Hendrix, Jean Cussac, Jeanette Baucomont, Louis Aldebert, Michel Richez, Michèle Bertin, Nicole Binant et Rita Castel, et par Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois puis, en 1965, par Nana Mouskouri et ensuite mainte fois repris dans les compilations de Noël notamment par Jairo, par Carmen Campagne, par Roch Voisine, par Johanne Blouin, par Francine Chantereau, par Alain Morisod & Sweet People, par Sacha Distel, par La Bande à Basile, par Michele Richard, par Pierre Lalonde, par Isabelle Aubret ou Les Petits Ecoliers Chantant de Bondy.
Une version allemande "Der Trommelman" est chantée par Marlène Dietrich en 1964.
En espagnol "El tamborilero" est chantée par Raphael et par Sergio Dalma.
En suédois, "Trumslagarpojken" est interprété par Ann-Louise Hanson.
En finnois, "Pikku rumpalipoika" est chanté par Lasse Martenson et par Tapio Heinonen alors que "Pieni rumpalopoika" est chanté par Henrik.
En néerlandais, "Kleine trommelaar" est chanté par Will Tura, par Jankje Smit et par Christoff.
En danois, "Den lille trommesla'r" a été chanté par Bjorn Tidman et par Keld & Hilda.
En tchèque, Yvetta Simonová a chanté "Malý bubeník".
Une version parodique spécifique "Wreck a pum pum" a été chantée par le Trinidadien Lord Creator, par le Jamaïcain Prince Buster & his All Stars et par les Britanniques de Bad Manners alors que "Wrecker poom poom" est chantée par le Trinidadien Lord Brynner.
Parmi les reprises, notons dans la base Bide et Musique la version de Joanna Wyatt et celle de Joan Jett & the Blackhearts.
Parmi les innombrables reprises, aux Etats-Unis chaque chanteur ou formation musicale se devant d'avoir dans sa discographie un album de chants de Noël, notons celle de Johnny Cash, celle des quatre sœurs angelines des Lennon Sisters, celle des 4 Seasons, celle de Frank Sinatra, celle d'Elvis Presley, celle de Tennessee Ernie Ford et pour Tamla Motown, celles des Supremes, de Stevie Wonder et des Jackson 5 ainsi que celle de Boney M, celle de Ray Charles, celle de John Denver, celle de Chicago, celle de Whitney Houston & Bobby Christina ou sous l'intitulé "Boogie boy", celle de Canned Heat, celle de Chet Atkins et la dernière version, en octobre 2017, celle des Sultans of String.

Trocol Harum Le 12/12/2017 à 09:32
Je ne résiste pas au plaisir de vous présenter les paroles de la version "Wreck a pum pum" chantée par Lord Creator, par Prince Buster & his All Stars et par Lord Brynner, cette "belle" chanson de Noël ne devant évidemment être écoutée qu'une fois les enfants couchés ou partis en boite, selon leur âge. Il y a en effet quelques légères différences avec la version des Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Tonight I want to wreck a pum pum
A fat, fat girl to wreck a pum pum
And if she's ugly, I don't mind
I'm feeling fit and fine to whine
So I want to grind, I want to grind, lord
When you go tear a pum pum

My dick is in a terrible state
Oh lord, good lord, give me the fate
I want to sit and wait till it
Because if she's ugly, I don't mind

It's not her face, her bodyline, boy
When you go tear a pum pum

Getting drunk won't do no good
Till a fat, fat girl come chop up di wood
My dick is getting the better of me
Look at my pants-front and you will see
A rod is there, stiffer than me, lord
When you go tear a pum pum

Tonight I want to tear a pum pum

(Pour ceux qui ne parlent pas couramment l'anglais jamaïcain faute d'écouter Bob Marley, le pum pum est l'équivalent français du "nénuphar", du "buisson pointu", du "bocage", du "vallon", "mont fendu" de "la parenthèse d'amour", du "bénitier", de "la tabatière", du "riant bocage" voire du "terrier rose").
I Will Le 01/01/2018 à 11:24
En novembre 2017, j'ai assisté à la "causerie musicale" de Michel Fugain au théâtre de l'Atelier. Spectacle qui mêlait chansons en acoustique et souvenirs ; Fugain a confié que la mélodie de "Je n'aurai pas le temps" lui avait été inspirée par celle de "L'enfant au tambour" :)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !