Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Forum : BiDoRéMi

Auteurs Messages
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 12-12-2011 à 23:41:03
Je ne sais pas si ça a vraiment un lien, mais en fait, je crois que l'évolution de la musique populaire est plutôt à l'érosion, et je pense qu'on peut à peu près savoir depuis quand, depuis peut-être 2006. Enfin, c'est selon moi. Ce n'est peut-être pas un hasard : 2005 est l'année de création de Youtube (Visionnage de vidéo plus facile que sur une chaîne de clips quelconque, pas la peine de l'enregistrer, on va le voir sur Youtube, ça coûte moins cher), à peu près l'époque de la création des sites de téléchargement payant… mais aussi l'année de sortie de l'album "Caravane" de Raphaël, disque qui, selon moi (Je n'ai pas les yeux rivés sur les chiffres de vente, vous peut-être) s'est vendu peut-être à un million d'exemplaires alors que le téléchargement était déjà très courant mais pas encore systématique. Mais peut-être que l'album de Christophe Maé "Mon paradis" sorti en 2007 a vendu autant sinon plus, je ne sais pas. Sinon, question single, je pense ne pas (trop) me tromper en disant que 2006/ 2007 est la dernière année où le CD single s'est très bien vendu. Plusieurs tubes cette année-là : "Nolwenn Ohwo" de Nolwenn Leroy, "Gabriel" de Najoua Belyzel, "Mon cœur, mon amour" d'Anaïs, "Baïla morena" de Zucchero, "Jeune demoiselle" de Diam's, "J'traîne des pieds" d'Olivia Ruiz (Mais là, c'est peut-être plus l'album "La femme chocolat" qui s'est plus vendu que le single), "Aimer jusqu'à l'impossible" / "Je m'appelle Bagdad" de Tina Arena, "Je ne vous oublie pas" de Céline Dion, et surtout "Marly-Gomont" de Kamini.
Les singles à s'être aussi bien vendus en 2007 sont moins nombreux : "Garçon" de Koxie, "Double je" de Christophe Willem, "On s'attache" de Christophe Maé…
Ensuite, on est venu presque à l'unique tube par année : J'en cherche pour 2008 Ah ! Si ! "Les limites" de Julien Doré "Toi + moi" de Grégoire, "Comme des enfants" de Cœur de Pirate, "C'est dit" de Calogero, "ça m'énerve" d'Helmut Fritz, "L'assasymphonie"/ "Tatoue-moi" de la comédie musicale "Mozart" en 2009, "Je veux" de Zaz, "Alors on danse" de Stromae en 2010, "L'horloge tourne" de Michaël Miro, "Toi et moi" de Guillaume Grand, "Le long de la route" et "La fée" de Zaz en 2011. Bref, à chaque nouveau cru ou presque les tubes diminuent…
Je reste convaincu que certains artistes qui ne sont plus médiatisés ou médiatisés presque de façon péjorative comme ceux qui participent aux tournées nostalgiques ont de nouvelles chansons qui tiennent la route mais leur médiatisation est un peu "négative" selon moi (cf: Lire le livre sur la tournée "Âge tendre et têtes de bois" d'Elsa Fouillac, qui est plus précise sur ce point). Ce n'est plus comme en 2000 où Henri Salvador a refait un succès avec l'album "Chambre avec vue". Aujourd'hui, rares sont les tentatives de come-back réussies. Et cette mauvaise médiatisation des artistes participant à ces tournées les emprisonne peut-être plus qu'elle ne les aide, selon moi.
Mais si on considère que finalement le but du métier de chanteur n'est pas de vendre du disque mais d'attirer du monde à des spectacles, c'est plus rassurant.
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 10-01-2021 à 03:17:22
Les artistes qu'il faut aimer musicalement aujourd'hui pour ne pas être un ringard comme moi, c'est Aya Nakamura et M Pokora. Si on dit leur préférer Mireille Mathieu ou Sheila, on est un épouvantable ringard, malheureusement.
Hasni
No banga
Inscrit(e) depuis le 05/09/2020
Ce message est vraiment très intéressant. Pour l'afficher cliquez ici
hug
Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Ce message est vraiment très intéressant. Pour l'afficher cliquez ici
Hasni
No banga
Inscrit(e) depuis le 05/09/2020
Ce message est vraiment très intéressant. Pour l'afficher cliquez ici
hug
Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Ce message est vraiment très intéressant. Pour l'afficher cliquez ici
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 17-02-2021 à 20:06:48
Je suis d'ailleurs déçu qu'Aya Nakamura n'ait remporté aucune victoire de la Musique. Maintenant, la nouvelle artiste qu'il faut aimer en plus d'Aya Nakamura, si on veut être à la mode, c'est Yseult, celle qui a remporté la Victoire de la Musique de Révélation féminine de l'année, et qui est une grande féministe penseuse de plateau télé comme Camélia Jordana et Caroline De Haas. Voici les célébrités féminines qu'il faut aimer si on veut suivre la mode. C'est-à-dire si on veut être une personne produit conforme de la société de consommation française telle qu'elle est actuellement, et ainsi être heureux, car moins on a de culture, moins on a de recul et de sens critique, plus on suit aveuglémént ce que les médias nous dictent d'aimer, plus on est heureux. C'est cela l'évolution de la musique populaire en France, à l'image de l'évolution de sa société.
C'est pour cela que je connais certaines personnes vendéennes pure souche, qui, elles, sont heureuses, car elles suivent la mode aveuglément, sans aucun atome de sens critique ou de distance.
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 18-02-2021 à 02:28:36
Mon précédent message, volontairement provocateur, est à prendre au second degré humoristique, tout comme celui que j'ai posté sur le sujet "Cloclo et ses Clodettes" au sujet de M Pokora et de ses Pokorettes et de certains jeunes vendéens qui semblaient ne pas savoir que ce dernier, sur son album "My way" sorti en 2016 n'avait fait que reprendre des chansons de Claude François. Ce qui est pourtant évident pour qui a un minimum de culture sur la chanson française.

Donc, il m'arrive de poster des messages provocateurs comme ceux-là, mais je n'y pense pas vraiment ce que j'écris, j'essaie de caricaturer par l'humour certaines idées stéréotypées sur l'évolution de la musique populaire telle que malheureusement je les observe vis-à-vis de certains comportements autour de moi ou certains échanges de messages que j'ai avec certaines personnes sur Youtube et qui m'agacent justement. Je sais bien dans le fond qu'on n'est pas forcément un ringard si on n'apprécie pas Aya Nakamura… Même si elle est à la mode.

Mais il est vrai que malheureusement, il y a des personnes qui calquent leurs goûts musicaux personnels exclusivement sur la ou les modes du moment, et c'est justement cela que je tiens à dénoncer en postant mes messages volontairement caricaturaux et provocateurs.

Selon moi, la segmentation de la musique par les médias, à travers les couleurs musicales données de telles ou telles radios ou de telles ou telles chaînes musicales câblées en fonction de tel ou tel public ciblé est malheureusement le point de départ d'un appauvrissement culturel musical. Car, même moi qui suis plutôt fan de chanson française fais la même chose, la plupart du temps, les gens vont écouter une radio ou une chaîne musicale qui diffuse un style musical qui leur plaît, sans chercher à aller découvrir d'autres chaînes ou radios diffusant d'autres styles musicaux.

Il faut être identifié pour participer au forum !