Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Frida Boccara - L'enfant aux cymbales

Voir du même artiste


Titre : L'enfant aux cymbales


Année : 1969


Auteurs compositeurs : d'après Jésus que ma joie demeure (J.S. Bach) / Vinicius de Moraes (harmonies) / Eddy Marnay


Pochette : Jacques Aubert


Durée : 2 m 58 s


Label : Philips


Référence : 844 949 BY


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

5 personnes ont ce morceau dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Dam-Dam Le 19/06/2022 à 21:50
Les paroles :

Dans les rues de Rio, un enfant s'émerveille
En voyant défiler sous ses yeux
Le cortège or et bleu
Des fanfares en livrée de soleil.
Oubliant ses habits, ses pieds nus,
Dans ses rêves éperdus
Il se prend pour un roi conduisant le sabbat.

Au milieu des cymbales, des feux de Bengale,
Les cieux pleins d'étoiles, les yeux pleins de fleurs,
Dans le cœur de la fête il jette son cœur.

Dans les rues de Rio, un enfant tend ses mains en chantant
Et devient le copain de tous les musiciens.

Dans les rues de Rio, un enfant vit son rêve.
En marchant il se prend pour un roi conduisant le sabbat.

Et bientôt un enfant, dix enfants, mille enfants l'accompagnent
En jouant des cymbales, en entrant dans le bal,
En dansant sous des arches de fleurs .
Et l'enfant qui sourit à pleins feux se nourrit de chansons
Comme font tous les anges oubliés du Bon Dieu.

Dans les rues de Rio, un enfant disparaît dans la nuit
Et bientôt sur un banc, il s'endort en rêvant
D'un million de cymbales, de feux de Bengale,
De fleurs et d'étoiles, d'étoiles et de fleurs,
C'est le cœur de la fête qui dort dans son cœur.
Dans les rues de Rio un enfant s'émerveille en rêvant
Comme une fleur de faubourg au soleil de l'amour.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !