Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Charpini et Brancato - J'aime bien mes dindons

Voir du même artiste


Titre : J'aime bien mes dindons


Année : 1933


Auteurs compositeurs : Henri Chivot - Alfred Duru - Edmond Audran


Durée : 2 m 38 s


Label : Pathé Marconi EMI


Référence : DF 1392


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Pour nous porter bonheur à la 42e tranche, le duo de La Mascotte
- Bravo
- Allons-y Chopin

- Je sens lorsque je t'aperçois
Comme un tremblement qui m'agite
- Et moi, Bettina, quand j'te vois
C'est étonnant comme je palpite
(- C'est parce que tu manges trop, Toto.
- J'adore ça.)
- Si tu t'approches de moi soudain
Je tremble comme une petite poule
- Quand ma main rencontre ta main
Crac ! C'est fini. Je perds la boule.
- T'abuses de ton physique


- J'aime bien mes dindons
- J'aime bien mes moutons
- Quand ils font leurs doux glou glou glou
- Quand chacun d'eux fait bê bê bê
Mais…
- Je t'aime mieux qu'mes dindons
- Je t'aime mieux qu'mes moutons
- Quand ils font leurs doux glou glou glou
- Quand chacun d'eux fait bê

- Non, ça va pas, Toto, ça va pas
- Qu'est-ce que c'est ?
- J'ai dû bouffer un radis, tu sais, qui me remonte
- Oh il ne faut pas manger de radis, mon petit
- Bon ben je m'abonnerai aux concombres

- Lorsque j'plonge dans tes yeux mes yeux
C'est curieux comme ça m'ravigote
- Quand j'aspire l'odeur de tes ch'veux
Jusqu'au bout des doigts ça m'picote
(- T'as dû bouffer un bigorneau qui n'était pas frais
- Peut-être)
- Lorsque tu me parles voilà
Que dans mon p'tit cœur ça s'embrouille
- Moi quand tu me regardes, j'ai là
Comme une grosse bête qui me chatouille
(- Oh ! T'as qu'à mettre de l'onguent gris* sans rien dire à personne)

- J'aime bien mes dindons
- J'aime bien mes moutons
- Quand ils font leurs doux glabou glabou glabou
(Glabou, c'est pour changer, tu comprends)
- Quand chacun d'eux fait bê
Mais
- Je t'aime mieux qu'mes dindons
- J't'aime mieux qu'mes moutons
- Quand ils font leurs doux glabou glabou glabou
- Quand chacun d'eux fait bê
- glabou glabou glabou
- Bê
- Glou glou glou
- Bê
- Glou glou glou
- Bê bê bê

- Ben alors
- Qu'est-ce que c'est ?
- Ben arrête-moi !
Bê !

* Onguent renfermant du mercure et utilisé essentiellement comme antisyphilitique et comme antiparasitaire pour les poux ou les morpions

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Trocol Harum Le 19/02/2020 à 10:36
Le ténor-pianiste toulousain Antoine Brancato et le baryton-martin-soprano Jean Charpine parodient le "Duo des moutons".
Ce titre est inclus dans "La Mascotte", opéra-comique d'Edmond Audran, sur un livret d'Henri Chivot et d'Alfred Duru, qui a été créé au théâtre des Bouffes-Parisiens le 29 décembre 1880. A l'origine la chanson était interprétée par Marie Grizier-Montbazon et par Charles Lamy.

Dam-Dam Le 22/03/2020 à 18:00
Charpini était ouvertement homosexuel, d'où des jeux de mots.
Le film :

Pascalito Le 20/12/2020 à 15:44
Sans vouloir vous froisser, je tiens à vous dire que le nom exact de ce duo est "Charpini & Brancato" et pas l'inverse. Je possède personnellement (et uniquement, hélas, car ce duo, bien que daté, me fait toujours rire) deux disques de 4 titres chacun : un 45 tours, avec notamment cette "Mascotte" et aussi "Le temps des cerises" (pas parodié, lui !) et un 33 tours 25 cm avec des parodies, dont "Le duo de l'escarpolette". Sur le 45 tours, la photo est celle de deux autruches, et le 33 tours est illustré de deux chats siamois.
Et pendant longtemps, j'ai cherché des informations sur eux, même sur Internet, et je ne trouvais jamais rien. Aujourd'hui, je sais que l'un et l'autre ne sont plus de ce monde, ce dont je me doutais malgré tout.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !