Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Richard Anthony - Oui, va plus loin

Voir du même artiste


Titre : Oui, va plus loin


Année : 1964


Auteurs compositeurs : A. Salvet / Bacharach / R. Anthony


Durée : 2 m 28 s


Label : Columbia


Référence : ESRF 1539


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Puisqu'aujourd'hui tu ne m'aimes plus
Et que c'est la fin, tu m'as déçu
Va plus loin
Va plus loin

Ne crois pas que je vais en mourir
Si tu t'en vas
Je sais bien maintenant que pour toi
Je ne suis plus rien
Va plus loin
Va plus loin
Va plus loin

Il est parfois dur de se quitter
Car jamais l'amour
Ne meurt en un jour
Va plus loin
Va plus loin

Assez loin pour pouvoir oublier, un jour enfin
Avec de la chance, je n'aurai pas trop de chagrin
Va plus loin
Va plus loin
Va plus loin
Va plus loin

Va plus loin
Va plus loin

Si tu pleures, c'est maintenant trop tard
Ce n'est plus l'heure
On s'est dit au revoir, à jamais
Tu ne m'es plus rien
Va plus loin
Va plus loin

Ne crois pas que je vais te courir après
Je suis sûr que tu ne me verras plus jamais
Ne crois pas que je vais te courir après
Je suis sûr que tu ne me verras plus jamais

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Dam-Dam Le 29/11/2015 à 21:05
Les paroles de cette adaptation de "Walk on by" :

[Merci ;-)]
Trocol Harum Le 30/11/2015 à 01:04
La chanteuse Claude Royan a aussi interprété une version française intitulée "Oui, va plus loin", tandis que la Québécoise Christine Chartran chantait "Va plus loin".
Hilaneste Lefurion Le 30/11/2015 à 10:41
La version de Christine Chartran est intéressante…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !