Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Parchís

Nationalitéespagnole (de Barcelone)
Date de naissance1979 (décès en 1992)
Présentation Groupe musical d'enfants-chanteurs, lancé par le label barcelonais Disques Belter, qui connut un énorme succès en Espagne et en Amérique latine entre 1979 et 1985. Le nom Parchis vient d'un jeu de sociétés connu en France sous le nom de Ludo, variante moderne des Petits Chevaux. D'où le concept du groupe où chacun des membres porte la couleur d'un pion et un autre joue le "dé".

Formation originale:
- Tino (Constantino Fernández Fernández), né le 25 mars 1967 à Barcelone alias "ficha roja" (le pion rouge).
- Yolanda (Yolanda Ventura Román), née le 21 octobre 1968 à Barcelone, alias la "ficha amarilla" (le pion jaune).
- Gemma (Gemma Prat Termens), née le 22 octobre 1968 à Barcelone, alias la "ficha verde" (le pion vert).
- David (David Muñoz Forcada), né le 23 mars 1970 à Barcelone, alias "El dado" (le dé), vêtu de blanc et également danseur du groupe.
- Óscar (Óscar Ferrer Cañadas), né le 20 novembre 1971 à Barcelone, alias la "ficha azul" le pion bleu). Vu son très jeune âge, celui-ci était sans cesse accompagné de sa mère, ce qui créa des tensions avec le manager et le reste du groupe plus émancipé, ce qui le poussa vers la sortie avant les autres.

Leur premier disque sort pour Noël 1979. Intitulé "Las 25 Super Canciones de los peques", on y trouve des adaptations disco-infantiles des tubes disco du moment: «En la Armada» / «In the Navy» des Village People, «Gloria» d'Umberto Tozzi, ou «Demasiado Cielo» / «Too Much Heaven» des Bee Gees ainsi que leur thème «La Canción de Parchís".

Ils s'attaquent parallèlement aux adaptations en espagnol de génériques de dessins animés ("Mazinger Z", "La bataille des Planètes" alias "Comando G" en Espagne, les Barbapapa, Maya, Il était une fois l'homme, Superman, etc.), et tournent leur propre film "La guerra de los niños" en 1980 qui sera suivi par six autres séquelles. [Oui, "séquelles" est bien le mot juste…]

Le groupe se renouvelle à partir de 1982 par l'arrivée de nouveaux membres masculins:
- le rouquin Frank (Francisco Díaz Teres) devient le nouveau pion bleu ("Ficha azul") ;
- Chus Gómez-Cambronero, le nouveau pion rouge (Ficha roja) ;
- et son frère Michel Gómez-Cambronero, le nouveau dé.

Le projet périclite peu à peu après le départ du leader Tino. En 1985, Yolanda et Gemma quittent également le groupe et celui-ci se régénère par un ou deux nouveaux membres à chaque disque, jusqu'à la fin définitive du projet en 1992.

En 2017, un documentaire Netflix fut sorti sur le groupe et un projet de reformation éphémère de la première mouture vit le jour au Mexique où chacun des membres est resté très populaire.

Le succès du groupe a inspiré la création de projets similaires (c'est-à-dire un collectif d'enfants-chanteurs recrutés sur casting et recommandations, et non issus d'une chorale, comme par exemple les Poppys) dans d'autres pays : Timbiriche et Fandango au Mexique, Menudo a Puerto-Rico, voire les Mini-Stars en France.
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans les programmes spéciaux Vignette de Parchis - En la Armada 1979 En la Armada
Dans les programmes spéciaux Vignette de Parchís - Barbapapá Rock (La Familia Barbapapa) 1980 Barbapapá Rock (La Familia Barbapapa)
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Parchís

Pas de commentaires !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !